Aide Contact 0 806 700 907(prix d'un appel local) QUI SOMMES-NOUS ?
Marianne Brandt

Marianne Brandt

Marianne Brandt (1893-1983) est une peintre, photographe et designer qui fit partie du Bauhaus.

Elle est surtout connue pour ses créations faites à l'atelier de métal du Bauhaus au sein duquel elle produisit environ soixante-dix œuvres. Son travail est basé sur l'utilisation de formes géométriques simples adaptées à une fabrication en série et est inspiré par le cubisme, De Stijl ou le constructivisme. Marianne Brandt a eu une influence durable, bien qu'elle reste relativement peu connue. Il existe un alphabet inspiré de son travail. Certaines de ses...

Marianne Brandt (1893-1983) est une peintre, photographe et designer qui fit partie du Bauhaus.

Elle est surtout connue pour ses créations faites à l'atelier de métal du Bauhaus au sein duquel elle produisit environ soixante-dix œuvres. Son travail est basé sur l'utilisation de formes géométriques simples adaptées à une fabrication en série et est inspiré par le cubisme, De Stijl ou le constructivisme. Marianne Brandt a eu une influence durable, bien qu'elle reste relativement peu connue. Il existe un alphabet inspiré de son travail. Certaines de ses créations sont aujourd'hui rééditées sous licence par le fabricant italien Alessi et font partie des collections des grands musées (MoMA).

 

Elle commence sa carrière comme peintre expressionniste. En 1923, elle rejoint le Bauhaus de Weimar.  Elle est l'élève du peintre et théoricien du modernisme László Moholy-Nagy qui dirige l'atelier du métal. Elle succède à László Moholy-Nagy en 1928 à l'atelier de métal où elle restera un an et négociera quelques-unes des collaborations importantes entre le Bauhaus et l'industrie. Elle est la seule femme à avoir été maître de l'atelier métal du Bauhaus.

 

On compte parmi l'une de ses œuvres les plus célèbres, la lampe Kandem dont les lignes n'ont cessé d'influencer le design de nos lampes actuelles. Cette lampe de chevet doit son succès à son abat-jour réglable et à l'apparition d'un bouton poussoir permettant d'allumer ou éteindre la lumière facilement. Entre 1928 et 1932, 50 000 exemplaires furent vendus dans le monde entier, la plaçant comme la lampe de chevet la plus commercialisée durant cette période.

 

En 1933, elle retourne chez ses parents et se consacre à nouveau à la peinture. Marianne Brandt meurt en 1983 à Kirchberg en Allemagne (RDA à l'époque). Alors que le Bauhaus était très critiqué sous le régime de la RDA, Brandt, en tant que professeur de design, fut entourée d'un groupe d'élèves fidèles.


Pays : Allemagne

Meilleures ventes :

Filtrer par
Catégorie
Couleur

Tous les produits créés par Marianne Brandt

Page
  • 1
Page
  • 1